Apithérapie

Produits de la Ruche

 

 

 

Foto_laimel.jpg

Elena Arcega Zueco

 

 

 

"Apithérapie"

 

Tous les produits de la ruche: Apitoxine, Pollen, Propolis, Miel, Gelée Royale, Pain d’abeille, Apilarnil, cire.

 

 

« Fais que ton aliment soit ta médecine et que ta médecine soit ton aliment ».

(Hypocrates)

 

 

 

 

CONNAISSEZ VOUS L’APITHÉRAPIE ?

 

C'est une Médecine Alternative qui utilise tous les produits de la ruche tels que le miel, le pollen, la gelée royale, le propolis, l’apitoxine ou le venin des abeilles et les larves de faux bourdon, pour l'amélioration de la santé, le traitement de maladie et pour une bonne alimentation équilibrée.

Dans mon cabinet en plus de recommander la prise et l'application des produits de la ruche mentionnés ci-dessus, j’utilise la piqûre d'abeilles directement et principalement sur les points  et les méridiens d'acuponcture, cette technique étant appelé Apiponcture. 

 

 

PLUS D’INFORMATION SUR L’APITHÉRAPIE:

Le venin d'abeille ou l’apitoxine est un ensemble de substances biologiques trés actives et très fragiles lorsqu'elles sont exposées à la lumière et à l'oxygène de l’air. L’ apitoxine, une fois extraite de la glande à venin de l'abeille, reste active pendant une courte période, même si sa stabilisation est traitée chimiquement. Ceci force l’apithérapeute à utiliser l'abeille vivante en applications topiques, dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, la sclérodermie et d'autres maladies. L'utilisation d'abeilles vivantes a des avantages et des inconvénients:

- AVANTAGES: L'abeille nous fournit une micro aiguille stérile (dard) et une pompe de dosage biologique exacte (glande venin).

- INCONVÉNIENTS: On de dispose pas toujours d’abeilles dans les zones urbaines et en outre certains patients ont peur d'être piqués par une abeille, dû aux piqûres accidentelles précédentes, trés douloureuses dû aux fortes doses inoculées.

 

 

HYPERSENSIBILITÉ AU VENIN D’ABEILLES

Deux pourcents de la population mondiale présente une hypersensibilité au venin d'abeille, c’est-à-dire qu’avec une seule application ils pourraient développer un choc anaphylactique, qui pourrait mettre en danger la vie du patient s’il n'est pas traité á temps avec un antidote.

Par conséquent, avant de commencer un traitement, le patient doit subir un Test de tolérance, en particulier ceux qui n'ont jamais été piqués par une abeille. Les symptômes normaux qui apparaissent durant les premières applications sont: érythème et œdème dans la zone traitée, qui disparaît en 30 minutes. Chaque personne réagit différemment, certains peuvent développer un œdème secondaire plus étendu quelques heures plus tard, accompagné d'un érythème et des démangeaisons, qui peut être maximum dans les 8 ou 24 heures et disparaître 2 à 3 jours plus tard.

 

 

 

COMPOSITION CHIMIQUE DU VENIN D’ABEILLES

Le venin d'abeille est un liquide clair, de réaction acide. Il contient 88% d’eau, de protéinesde peptides, d’amines, d’acides aminés et des composés volatils. Les principes actifs  thérapeutiques sont des enzymes (protéines et peptides).

 

 

 

ACTION THÉRAPEUTIQUE DU VENIN D’ABEILLES

L'action thérapeutique du venin d'abeille est: analgésique, anti-inflammatoire et modulateur de la réponse immunitaire.

L’Apamine, peptide de faible poids moléculaire, agit en bloquant les canaux Ca++ chargés de la repolarisation des membranes conductrices dans les neurones. Il correspond à l'action analgésique du venin.

Le Peptide 401, peptide de faible poids moléculaire, qui inhibe la conversion de l'acide arachidonique en prostaglandine dans la voie d'accès des cycle-oxygénases, provoquant une grande efficacité dans la réduction de la douleur et l'inflammation.

La melittine, protéine de faible poids moléculaire, élève les niveaux de cortisol sanguin qui contribuent aux processus anti-inflammatoires. Elle module la production d'interleukines I et II des lymphocytes T dans le processus auto-immunitaire.

La Hialorunidasa, protéine de poids moléculaire moyen, enzyme qui hydrolyse l'acide hyaluronique, polysaccharide qui unit les cellules sous-cutanées, permettant aux autres composants du venin à traverser les tissus.

 

 

MALADIES AUTOIMMUNES

Actuellement il existe plus de 30 maladies auto-immunes découvertes. Une maladie auto immune en de simples mots: est une réaction erroné de notre système immunitaire, ou défensif contre nos propres tissus ou organes. Par exemple, dans la polyarthrite rhumatoïde, les globules blancs par erreur détruisent les articulations de manière progressive et permanente.

 

 

 

MALADIES QUI PEUVENT SE TRAITER AVEC L’APITHÉRAPIE

La polyarthrite rhumatoïde, l'arthrose, la sclérose multiple, la sclérodermie, le lumbago, la sciatique, l’hernie à la colonne, l’épaule bloquée, la tendinite, le syndrome du canal carpien, l’ incontinence urinaire, la constipation, le bruxisme, le torticolis, les migraines, la myalgie, les leucémies, certains types de cancer, etc..Auteur Dr. BQ Vicente Ferrer.

 

 

 

                                                                              

 

 

LE VENIN DES ABEILLES – APITOXINE.

Il ralentit le vieillissement, restaure la vitalité physique et mentale grâce à un haut pouvoir antioxydant. Il renforce le cœur et maintient la circulation active.Il améliore la puissante relation corps-esprit par l’incidence du mental sur notre santé.Le cerveau peut grâce à l'aide et á la stimulation de l’apitoxine obtenir un corps sans âge et un esprit intemporel.

 

 

 

ACTIONS DE L’APITOXINE. 

L’apitoxine possède plusieurs actions principales, par expérience et travaux internationaux se distinguent les suivantes:

Anti-inflammatoire.

Par action des fractions:Péptide fraction 401 - Fraction Adolapine qui inhibe l'action de la biosynthèse de la cyclo-oxygénase et la biosynthèse de la prostaglandine. Fraction Apamine qui inhibe la sérotonine. L'apamine et la mélittine stimulent l'hypophyse et les surrénales, élevant les taux de cortisol endogènes.

Analgèsique.

Cette action se manifeste par la Fraction Adolopine polipéctide de pm 11 500 qui inhibe l'enzyme cyclo-oxygénase et à la synthèse des prostaglandines produisant la douleur qui sont à la fois liées aux inflammations. La fraction adolapine stimule la libération d'endorphines, hyper analgésiques endogènes.

 Vasomotrice.

Le poison agit avec ses composants chimiques biologiquement actifs comme la melittine sur les parois des vaisseaux artériels et les substances qui éliminent les tissus comme l'histamine, améliorant la microcirculation des capillaires et la circulation sanguine générale dans les traitements avec l’apitoxine.

Inmunoactivante.
Elle stimule le système immunitaire, ce qui se manifeste par la formation de cellules multinucléées, les monocytes, les macrophages, les lymphocytes T et B, les Immunoglobulines et le cortisol.

Érectropoyétique.

Selon des études scientifiques publiées par Orlov et collaborateurs (1987) elle augmente fortement la formation des éléments constituants le sang. Il est pour autant un antianémique. La mélittine, PLA2 et l’histamine. I lest utilisé chez les patients souffrant d’hypertension et dans l’artériosclérose.

Fibrinolytique.
Il évite la coagulation du sang par l'action de la mélittine en tant que traitement préventif des états préthrombotiques et pour traiter les patients souffrant d'artériosclérose et de thrombose.

Antiplaquettaire.
Lors de l'administration de l’ apitoxine,ses composants agissent sur les thrombocytes évitant l'agglutination des plaquettes sanguines.

Antibiotique,antiviral et Antifongique. 

Il inhibe le développement de bactéries, champignons et virus par l'action de la phospholipase A2, qui catalyse l'hydrolyse des lipides qui contiennent les virus en les inactivant.

Antitumoral.

Il involut l'action de la phospholipase A2 (PLA2) phospholipase B (PLB) ou Lysophospholipase et la mélittine et un sous-produit de la PLA2 qui agit sur les membranes cellulaires, la Lysophosphatidilcoline (Liysolecithine).

Hypotenseur.
Le venin d'abeille produit de l’hypotension et dilate les vaisseaux cérébraux par l'action de la phospholipase A2. Comme la mélittine ils agissent sur la bicouche phospholipide détruisant les menbranes céllulaires des tumeurs, détruisant les membranes et les acides gras. La fraction de phospholipase B diminue la quantité de lysolécithine, favorisant l'action de la phospholipase A2.Les cellules tumorales sont riches en glycérolipides et ont par conséquent perdu la capacité de bloquer l'action lytique de l’apitoxine qui finit par

détruire les cellules neoplasiques.

Antiarythmique.
Sont responsables de cette action la fraction Cardiopep dans le systhème cardio-vasculaire, diminuant l'arythmie, les extrasystoles et la tachycardie paroxystique. La mélittine et  d’autres peptides accordent au myocarde une puissante action anti-arythmique et cardio-stimulante.

La Fracción Cardiopep, tiene una acción Betaadrenérgica en donde el ritmo y la fuerza cardíaca aumentada no están relacionados con la vasodilatación o la vasocontricción.
La Melitina y otros péptidos del veneno tienen similares efectos cardioestimulantes y cardioprotectores por ser antioxidantes a nivel del corazón. Estimula el hipotálamo, hipófisis y glándula suprarrenal haciendo producir corticoides por un reflejo neuro hormonal.

Cardio-tonique.
De par la fraction cardiopep, ils  augmentent le rythme et la force du myocarde, le flux sanguin aortique et la contraction ventriculaire droite, sans modification de la pression artérielle et de la pression veineuse centrale. La Fraction Cardiopep, a une action Betaadrénergique óu le rythme et la force cardiaque augmentée ne sont pas liées à la vasodilatation ou la vasoconstriction. La Melittine et d’autres péptides du venin ont des effets similaires cardiostimulants et cardioprotecteurs par le fait d’être antioxydants au niveau du cœur. Il stimule l’Hypothalamus, l’hypophyse, la glande surrénale en faisant produire des corticoïdes par un reflet neuro-hormonal.

 

 

 

CONTRE-INDICATIONS:

 

Il est absolument contre-indiqué d’appliquer l’apitoxine avec les piqûres d'abeille ou le poison de celles-ci dans les cas suivants:

Hypersensibilité (allergie au venin).
Diabète. (insulino-dépendant).
Maladies infectieuses aiguës.
Tuberculose.
Albuminurie.
Maladies psychiques.
Maladies des glandes surrénales et du foie en phase d'exacerbation.
Néphrite.
Syphilis.
• Gonorrhée.

 • Anémie.

• Troubles hématologiques avec disposition à l’anémie ou hémorragies.
• Ulcères gastriques et duodénales avec tendance hémorragique.

Tumeurs (cancers) avec métastases.
Récente période menstruelle.
Grossesse (premiers mois).• Cardiopathies: affections cardiovasculaires chroniques, anévrisme de l'aorte, l'angine de poitrine, l'athérosclérose, la myocardite.
Insuffisance cardiaque.
• Haute température.
• Stress émotionnel.
• Asthénie par insomnie.
• Insuffisance cardio-rénale.

 

 

 

 

 

 







































 

Ci-dessous vous pourrez voir une vidéo pour voir comment j'applique les piqûres

         

Ci-dessous vous verrez un entretien avec Elena Arcega sur Telesafor.